Qu'est ce qu'une AMAP ?



Vous souhaitez créer une AMAP dans votre localité?

Voici quelques renseignements utiles :
ADDEAR (association pour le développement de l'emploi agricole et rural) peut aider au montage des AMAP en Loir et Cher et à la mise en relation avec les producteurs.

1 place de grève à Blois
02.54.56.00.71


Qu’est-ce qu’une AMAP ?

Une AMAP, Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, est un partenariat de proximité entre un groupe de "consomm’acteurs" et une ou plusieurs fermes, se développant à partir de la vente directe par souscription des produits de ces dernières.
Elles sont adaptées à tout type de production.

Comment ça marche ?

Dans une AMAP, les "consommateurs" s’entendent avec les agriculteurs sur les produits à cultiver, sur le prix de la souscription, et sur les modalités de distribution (fréquence, lieu, horaires...). Ensuite, chaque consommateur achète à l'avance, via un contrat personnalisé, sa part de récolte qu'il viendra récupérer pendant la saison de production selon les modalités définies.

Quel est l’intérêt ?

Le partenariat Consomm’acteurs-Producteurs par une AMAP positionne une exploitation agricole dans une situation complètement différente de celles rencontrées dans l’économie de marché.
La rémunération du producteur n’étant pas liée au rendement et au prix de l’unité de vente de ses productions, il va pouvoir mettre en œuvre un mode cultural qui tient beaucoup plus compte de la fertilité du sol, de la qualité de l’air et de l’eau, du respect des équilibres naturels, de la biodiversité dans la relance de variétés locales, la qualité gustative et nutritive de ses productions…

Quelle différence avec d’autres formules de "panier bio" ou "panier paysan" ?

Ce qui distingue l’AMAP des autres formules, c’est le respect des 6 engagements suivants :

Côté "consomm’acteurs" :

  • l’engagement financier à travers l’achat à l’avance d’une partie de la récolte sur une période donnée ;
  • l’engagement économique et moral à travers la solidarité avec l’agriculteur dans les aléas de la production (partage des risques et des bénéfices naturels) ;
  • l’engagement associatif par leur participation à la vie de la structure (gestion des souscriptions, organisation des distributions de paniers, communication, animation...).

Côté producteurs :

  • l’engagement technique et économique de fournir des produits de qualité (nutritionnelle, organoleptique, environnementale et sociale) selon les modalités définies avec le groupe de "consomm’acteurs" ;
  • l’engagement associatif de s’investir dans la vie du groupe (rôle pédagogique, animation, information…) ;
  • l’engagement d’assurer une transparence sur la vie de leur exploitation (situation économique, origine des produits fournis, méthodes de production utilisées).